Témoignages et Actualités

Notre équipe s’étoffe…

Et s’enrichit de 2 nouveaux collaborateurs talentueux qui ont fait la démonstration de leurs compétences dans les domaines d’activité du Droit des Affaires et du Droit administratif, Maître Stefan WANDREY et Maître Clotilde PAUVERT

Triplement de l’indemnité d’expropriation / Victoire pour notre Cabinet

Les époux X sont des agriculteurs âgés de 81 et 82 ans qui se sont retrouvés confrontés à une procédure d’expropriation de leur terrain agricole de 37 000 m2 à Saint-Pierre sur lequel ils ont construit leur maison à usage d’habitation.

L’expropriant proposait une somme 515 000 euros à titre d’indemnité de dépossession.

En proie à une très grande détresse de devoir quitter leur terre sur laquelle ils pensaient finir leurs jours, les époux X ont fait appel à notre expertise en matière de droit de l’expropriation.

Devant le Tribunal de grande instance de Saint-Denis, notre cabinet a fait valoir l’attachement des époux X à leur maison d’habitation et le fait que la proposition de l’expropriant était nettement sous évaluée compte tenu de l’emplacement du terrain et des multiples améliorations apportées par les époux X.

Par décision en date du 22 décembre 2017 suite aux écritures et aux plaidoiries de Maîtres WANDREY et HAN KWAN, le Tribunal a fixé les indemnités dues aux époux X pour l’expropriation, à la somme de 1 684 000 euros tout leur en permettant de se maintenir dans leur maison.

Témoignages de reconnaissance

Suite à des affaires délicates, nos clients ont souhaité nous faire part de leur témoignage.

Email adressé à Maître Eric HAN KWAN, en septembre 2019 :

Je tenais, tout particulièrement, à remercier Maître HAN KWAN et l’ensemble du cabinet, de m’avoir aidé dans ma démarche et d’avoir fait preuve de patience lorsque cela était nécessaire. 
J’ai pris connaissance du jugement et c’est avec le cœur empli d’émotion que je me rends compte que je suis enfin reconnu officiellement en tant que père. 
Je reconnais que ce combat m’a paru long et difficile, mais à aucun moment je me suis découragé et j’ai gardé la motivation afin de pouvoir participer à l’éducation de mon enfant. L’engagement du cabinet à mes côtés a été pour moi un précieux soutien et je vous en remercie infiniment.
Anonyme

Email adressé à Maître Eric HAN KWAN, le 25 décembre 2017 :

 Cher Maître,

Joyeux Noël et bonnes fêtes de fin d’année à vous et votre famille !

Pouvez-vous imaginer le bonheur des retrouvailles entre mon fils D.-V. et sa Mamie ?…
Pour ma part, j’ai enfin le sentiment que mes paroles et mon rôle de père ont enfin été respectés devant un Juge aux Affaires Familiales.

Je suis vraiment reconnaissant de votre efficacité, de votre disponibilité et de votre soutien pour toutes les opérations qui ont abouti à ce moment si particulier et important que sont les fêtes familiales de fin d’année.
En espérant que les choses s’apaisent à l’avenir pour notre petit D.-V….

Sincère reconnaissance,

E. V. et D.-V.

Email adressé à Maître Eric HAN KWAN, le 25 octobre 2017

Mes Très Chers Maîtres,

C’est avec une énorme émotion que j’ai découvert vendredi matin le délibéré de l’affaire cité en objet de ce mail. 
Il y a plus de deux ans, en janvier 2015, vous m’aviez reçu tous les deux, vous et Maître Moreau (qui attendait un heureux événement !), vous étiez dans vos ancien locaux et votre adresse mail était “@orange.fr”.
Moi, j’étais en panique, désabusé… et notre rencontre m’a donné envie de me battre. Pour ce faire, vous m’avez d’abord aidé en me permettant d’échelonner les règlements de vos honoraires, et je vous en remercie de tout cœur. 
Tout au long de cette procédure, vous avez soumis des conclusions, systématiquement contrées par Maître L. représentant le géant bancaire, mais à chaque fois, nous avons collaboré dans l’analyse, et vous reveniez rapidement avec des éléments permettant la défense du dossier. De mon coté, j’étais dans l’angoisse, dans le silence pour ne pas inquiéter à la maison, mais aussi dans un certain plaisir à lire vos conclusions. 
Vous avez été très bons, vous avez toujours pris connaissance de mes éventuels commentaires, et vous m’avez toujours donné ce sentiment d’être des pro très impliqués, rassurants même si vous ne m’avez jamais caché le risque.
Cette affaire m’a fait grandir (et aussi des cheveux blancs, plein de cheveux blancs !). Cette affaire, que j’ai gardé secrète dans mon milieu professionnel, vient d’asseoir une vrai notoriété de la SCP MNHK au Comité Exécutif de X dont je fais partie, et si j’en fais partie, c’est un peu aussi parce que vous m’avez indirectement aidé à “ne rien lâcher”! 
Monsieur O. V., notre DAF, prendra contact avec vous prochainement concernant nos prochaines affaires professionnelles.
Je tiens aussi à remercier votre collaboratrice, Madame Stéphanie PACTON, qui a été un véritable relais efficace entre nous et qui a toujours été d’un excellent accueil.

Mes Chers Maîtres, je ne vais pas “conclure” sur de respectables formules de politesse, car vous êtes au-delà de cette courtoisie à mes yeux. Je vous dit encore mille fois merci, merci du fond du cœur. Je vous souhaite une pleine réussite dans vos affaires, et surtout d’être heureux, car, et cette affaire est encore un exemple aussi dans ma vie personnelle, être heureux c’est que tous ceux qui nous sont chers soient heureux.

Bien à vous,

F.G